C’était le thème d’une rencontre passionnante avec des entreprises en transition vers des modèles plus vertueux, ce week-end à côté d’Annecy. Réunies dans le cadre du « Forum des Alternatives », organisé par le collectif Transition Citoyenne Semnoz, quatre entreprises se sont livrées à un échange sur leur vision de ce que pourrait être les entreprises de demain.

Quatre entreprises aux profils très variés :

  • 2 entreprises « traditionnelles » qui se sont tournés vers ces nouveaux modèles avec succès : Haute Savoie Habitat et Teractem.
  • 1 entreprise récemment créée sur le modèle d’un écosystème vertueux : Stalwart.
  • 1 coopérative d’activités et d’emploi : Amétis

De ces instants riches, j’ai choisi de tirer cinq idées fortes qui ont fait écho à mes valeurs et à ma vision de l’entreprise ; cinq idées qui peuvent transformer notre monde professionnel et notre relation au travail.

Idée n°1 : déverrouiller et co-construire

Dans les 4 entreprises citées, la co-construction est au cœur de tous les changements. Organisation, management, rythme de travail, objectifs, salaires… chaque pilier de la vie de l’entreprise est le fruit d’une construction commune et encadrée.

Pour les entreprises les plus récentes, l’objectif est de se créer dès le départ sur un modèle positif, avec une organisation agile et des valeurs partagées.

Pour les autres, plus anciennes, une phase de transition est nécessaire. Cette volonté de transition doit être portée par la direction et par les employés. La première étape est donc de déverrouiller les schémas de fonctionnement obsolètes : revenir à une simplicité efficace pour économiser l’énergie du groupe, valoriser les compétences avant de valoriser la hiérarchie et lever les sources de pression externe pour favoriser la créativité et la motivation.

Idée n°2 : responsabiliser et faciliter

Une fois cette phase de co-construction amorcée, la puissance du processus ne peut se révéler que par la responsabilisation de chacun dans sa mission. L’accent est mis sur la réduction (ou la suppression) des contrôles qui entravent le plus souvent la fluidité des organisations et déresponsabilisent les individus.

La définition des objectifs individuels peut également être « décentralisée » vers celui qui devra atteindre cet objectif. Le manager devient alors un facilitateur au service de l’équipe afin qu’elle atteigne ses objectifs avec le minimum d’efforts et le maximum de plaisir.

Idée n°3 : réapprendre à communiquer

Une entreprise est avant tout une association d’hommes et de femmes qui doivent atteindre un objectif commun grâce à la pluralité de leurs talents.

Pour que cette association fonctionne de manière humaine (et non plus de manière mécanique), la communication interpersonnelle doit être remise au cœur du fonctionnement : échanger, discuter, savoir s’encourager ou se proposer des pistes de progrès avec bienveillance, savoir exprimer ses émotions… En deux mots (trois exactement) : recréer du lien… et regarder l’autre (quelle que soit sa fonction) comme un homme ou une femme capable de tous les possibles.

Idée n°4 : bien-être pour bien travailler

Dans chacune de ces entreprises (sous des formes différentes), le bien-être du salarié est pris en compte comme une composante indissociable de sa capacité à bien travailler. Chacun est à nouveau appréhendé comme une personne à part entière avec sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Concrètement, cette prise en compte se matérialise par une confiance partagée, parfois plus de souplesse dans les rythmes de travail ou des espaces réservés au bien-être dans l’entreprise.

Dans ce cadre, le respect redevient naturellement une valeur phare : respect de l’entreprise, respect des autres membres de son équipe, respect des clients ou des parties prenantes.

Idée n°5 : un but commun plus fort que la croissance

Ces 4 entreprises ont toutes choisi des modèles qui relèguent au second plan la croissance perpétuelle comme but de l’entreprise. La croissance et la rentabilité deviennent des moyens (et non plus des buts) au service d’un objectif supérieur : celui de la satisfaction des clients pour les uns, celui de la coopération et de la solidarité pour les autres ou encore celui du bonheur des membres de l’entreprise.

Ces 5 idées sont le fruit de ma vision personnelle de ces entreprises au travers des échanges du Forum des Alternatives. Elles sont surtout une invitation à poursuivre l’échange et à nourrir nos réflexions personnelles dans nos entreprises respectives.

Roland Granottier
Coach professionnel et personnel
07 81 53 71 74
roland@inspireandco.com